L’osteopathie

ostéopathie

L'histoire

L’ostéopathie a été fondée aux Etats-Unis, dans le middle-west pionnier, en 1874 par le Docteur Andrew Taylor Still. Par une observation de la Nature et de l’Homme, A.T Still a établi que les structures du corps humain sont en interrelations.

Il utilise l’image d’une machine pour décrire à ses élèves le fonctionnement du corps, il dit à ce sujet que « toute maladie remonte à quelque désordre mécanique dans la machine du corps humain ».  

Il est à l’origine de  la première école, l’American School of Osteopathy, à Kirksville en 1882.  Et, c’est sous l’influence son  élève, John-Martin LittleJohn, que cette dernière s’établit en Angleterre à la fin de la première guerre mondiale, puis rapidement en France.

Aujourd’hui en France,  l’usage du titre d’Ostéopathe et les actes d’ostéopathie sont réglementés par la loi du 4 mars  2002 (Art 75. Loi Kouchner) et les décrets de 2007-435 relatifs aux actes et aux conditions d’exercice et le décret de 2014-1505 et arrêtés  relatifs à la formation en ostéopathie (cinq années d’études > 48 000heures). Et, à l’heure actuelle, il n’existe aucune réglementation au Sénégal comme dans beaucoup d’autres pays.

Andrew Taylor Still 1828-1917

définition

Qu'est-ce que c'est ?

L’ostéopathie, propose une approche holistique du patient, elle est une méthode de soins qui s’emploie à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l’ensemble des structures composant le corps humain. Cette approche globale et systémique du corps humain repose sur :

La main comme outil d’analyse et de soin

La capacité du corps à s’autoréguler

La prise en compte de la globalité de l’individu

Une connaissance approfondie de l’anatomie, physiologie, biomécanique et sémiologiques.

Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments, des viscères, ou des facias,  peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé. Les manipulations et mobilisations ont pour but de prévenir ou remédier aux dysfonctions en vue de maintenir ou d’améliorer l’état de santé.

prise en charge

Déroulement d'une consultation

L’ostéopathe s’intéresse aux troubles et pathologies fonctionnelles, en commençant par établir un diagnostic d’opportunité (démarche qui consiste à identifier si un avis médical préalable à la prise en charge ostéopathique est nécessaire).

0
Anamnèse
0
Examen clinique
0
Tests palpatoires
0
Traitement
0
Conseils

1

Anamnèse

Echange avec le patient autour motif de consultation, antécédents, état général et mode de vie.

Examen clinique adapté

Réalisé dans certains cas, en fonction du motif de consultation. Cet examen permet de déterminer si la prise en charge ostéopathique est permise. Le cas échéant, l’ostéopathe réoriente le patient vers le professionnel de santé le plus adapté au regard de la situation

2

3

Tests palpatoires ostéopathiques

Etape associée aux deux précédentes, elles permettent d’effectuer un diagnostic ostéopathique systémique. Ce raisonnement ne se limite pas à la zone de la plainte, car l’ostéopathe s’emploie à identifier l’origine de la perturbation et la cause de cette dernière.

Traitement

L’ostéopathe dispose d’un large choix de techniques de manipulations et de mobilisations manuelles et ce dans différents champs (viscéral, crânien, neruo-musculo-squelettique). Il choisi les techniques les plus adaptées et confortables pour le patient au moment T de la consultation.  S’il le juge nécessaire, l’ostéopathe peut utiliser des manipulations qui font « craquer ». Il s’agit d’un phénomène mécanique de la cavitation intra-articulaire (en aucun cas un craquement osseux).  

4

5

Conseils

A la fin de la consultation, l’ostéopathe donne quelques indications au patient (alimentaires, recommandations sportives, orientation vers un autre professionnel) etc. …

Il faut plusieurs jours pour que les effets de la consultation se mettent en place, le patient peut ainsi observer des « effets secondaires » (comme une augmentation de la douleur) pendant les quelques jours suivant la consultation. Afin de maximiser les effets du traitement il est important d’éviter de faire des efforts pendant les trois jours après la consultation.

L’ostéopathe se consulte en 1ère intention

La durée moyenne d’une consultation est de 45mn

Lors de votre RDV apportez vos éventuels examens complémentaires

Retour en haut